Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

Miro au Grand palais

Joan Miro (1893-1983), après une période où il a conçu sa propre synthèse entre Cézanne, le fauvisme et le cubisme, a véritablement abouti au style si reconnaissable qui fait son individualité dès 1925 : des lignes, des taches ou des aplats de couleur, avec des formes liquides, des motifs qui flottent quelquefois un peu sur la toile. De mon point de vue, c’est à la limite de l’abstraction (parfois, il n’y a guère que le titre qui permet de penser que c’est figuratif), même si Miro s’en est toujours défendu.

Même si on pourrait penser que ces tableaux sont le fruit du hasard, le résultat montre le souci, et la maîtrise de la composition des tableaux et de l’équilibre graphique et chromatique de la construction.

Si je n’ai pas été convaincu par les sculptures des années 1960, sortes de ready-made peints en couleurs vives, le travail de Miro sur les céramiques ne manque pas d’intérêt.

Et à l’avant-dernière salle, le triptyque Bleu I / Bleu II / Bleu III est une véritable merveille, c’est génial, un éblouissement, au point qu’on regrette de ne pas finir là-dessus ! (mais on peut se consoler en notant que ces trois pièces appartiennent au Centre Pompidou, donc qu’on pourra les revoir dans sa collection permanente...)

En un mot, une personnalité très singulière, et très intéressante, pour une exposition très riche !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article