Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

« Franz Marc / August Macke » au musée de l’Orangerie

Franz Marc et August Macke ont créé vers 1910, avec Vassili Kandisky, le mouvement « der blaue Reiter » (le Cavalier bleu), l’un des groupes qu’on peut rattacher à l’expressionnisme allemand. Si Kandinsky est basé à Munich, Marc et Macke voyagent beaucoup, en Allemagne, mais aussi en Italie ou à Paris, de sorte qu’ils sont en contact étroit avec tout ce qui se fait de moderne dans l’art, post-impressionnisme de Cézanne, cubisme, futurisme italien, orphisme de Robert Delaunay…

Leurs œuvres sont donc marquées par le dynamisme du trait, le mouvement de la composition, l’éclat de la couleur, avec une évolution vers une structuration et une géométrisation de plus en plus affirmées.

Si Marc et Macke sont toujours restés extrêmement proches, leur positionnement esthétique et philosophique est assez différent : Franz Marc porte une vision spirituelle de l’art, et représente presqu’exclusivement des animaux (certains de ses tableaux m’ont d’ailleurs fait penser à Chagall, mais d’autres sont si pleins de mouvement qu’on pense aux futuristes), tandis qu’August Macke choisit plutôt des scènes de la vie quotidienne moderne, avec un traitement parfois proche du cubisme.

Tous deux seront mobilisés en 1914 et seront tués pendant la guerre, mettant fin de façon prématurée à leurs carrières pourtant riche de promesses artistiques.

L’exposition, très pédagogique (elle propose de nombreuses œuvres d’autres artistes contemporains, permettant de voir les parentés et les différences), permet véritablement de découvrir ou redécouvrir deux personnalités passionnantes et des œuvres superbes. Très beau !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article