Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

Bernard Frize au centre Pompidou

Petit passage rapide au centre Pompidou, je n’ai pas vu les grandes expositions du sixième étage (ça viendra), mais j’ai fait le tour des petites. Sonja Ferlov Mancoba (qui a notamment fait beaucoup de sculpture avec de formes assez organiques) et Takesada Matsutani (qui fait des tableaux avec des bulles de colle vinylique, parfois percées ou crevées, ce qui donne un résultat très plastique et très expressif) sont dans le musée au quatrième étage, et valent le détour (j’ai oublié de passer voir Ernest Mancoba, je vous en reparlerai si ça vaut le coup) ; à la galerie de photographie au sous-sol, Shunk et Kender sont des photographes qui ont fréquenté de près le milieu artistique des années 1960 et 1970 à Paris et à New York, d’où des portraits d’artistes, des photos de performances, etc. Aux galeries du niveau 1, d’une part une jeune artiste chinoise, Cao Fei (pas vraiment une démarche qui me parle vraiment), et donc Bernard Frize.

Bernard Frize peint depuis les années 1970, dans une veine résolument abstraite. En fait, il s’agit d’un jeu sur la couleur, sur la géométrie, et même sur la physique et la chime de la peinture et la matérialité du pinceau (mélanges de couleurs, coulures, jeux de couches successives, passage de plusieurs couleurs avec un même pinceau…).Cette démarche, parfois quasiment combinatoire au sens mathématique du terme, a quelque chose d’un peu gratuit, cette peinture est totalement sans message. Mais c’est aussi apaisant, gai et en un mot réjouissant !

Très sympa !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article