Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

Félix Fénéon au musée du quai Branly

Félix Fénéon (1861-1944) est un personnage intéressant et attachant : pas artiste lui-même, mais anarchiste, critique d’art, ami des artistes de son temps (notamment les post-impressionnistes, en particulier Seurat et Signac), et aussi – c’est ce qui motive cette exposition au Quai Branly (il y en aura une autre à l’automne à l’Orangerie qui explorera les autres aspects de sa personnalité) – grand collectionneur d’objets africains (et plus marginalement océaniens).

Dans les années 1920 et 1930, sa collection, de plusieurs centaines de pièces, avec beaucoup d’œuvres résolument superbes, était extrêmement renommée, servant fréquemment d’illustration à des ouvrages sur les arts africains, ou donnant lieu à des prêts pour de prestigieuses expositions à Paris ou à New York.

Cette collection fut dispersée après s mort, mais le musée du quai Branly en reconstitue un bel échantillon. Et il donne ainsi une idée très intéressante de la façon dont les « arts lointains » (pour reprendre la terminologie de Fénéon) sont devenus une catégorie identifiée, qu’il fallait positionner dans l’ensemble du champ artistique : c’est ainsi que Fénéon avait lancé un débat dans la revue qu’il dirigeait sur le thème « Ces arts doivent-ils aller au Louvre ? », question qui – sous des formes différentes – a traversé tout le XXe siècle…

Très intéressant !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article