Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

Georges Dorignac au musée de Montmartre

Mort en 1925 à 46 ans, Georges Dorignac a beaucoup pratiqué la « manière noire » : des portraits ou des nus massifs, réalisés au fusain ou à la sanguine gras, voire des monotype à l’encre d’imprimerie. Ca donne des tableaux très sombres, dont parfois on a même du mal à bien voir les détails, mais qui en même temps sont très expressifs et s’imposent avec force au spectateur, malgré leur austérité. La dernière partie de l’exposition montre des productions des années 1920, des cartons pour des tapisseries, des vitraux ou des mosaïques, parfois à thème sacré. Dorignac peut y montrer des influences byzantines ou orientales, et il y démontre un sens décoratif affirmé, qui préfigure les motifs de l’art déco qui arrivera quelques années plus tard.

Un exposition sympathique pour un artiste méconnu !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article