Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

« Marie-Antoinette, métamorphoses d’une image » à la Conciergerie

La Conciergerie est le lieu où Marie-Antoinette a été emprisonnée pendant les dernières semaines avant son exécution, en octobre 1793. L’exposition n’est cependant pas centrée sur cette période.

L’idée est de regarder comment a été représenté le personnage de Marie-Antoinette depuis plus de deux siècles. Dans les images (gravures, tableaux, etc.), dans les livres (d’innombrables livres historiques, romans et biographies ont parlé de Marie-Antoinette), dans le cinéma, et plus largement dans la culture populaire.

Et c’est très intéressant. D’une part, au moins jusqu’à la première moitié du XXe siècle, il y a souvent une dichotomie très forte dans les œuvres, reflétant l’opposition politique entre les royalistes, qui insistent sur la dignité, le courage et l’abnégation de Marie-Antoinette au moment de son exécution, et les héritiers de la Révolution, qui soulignent le caractère historique de ce moment, et parfois reprennent les critiques, les accusations voire les injures (du mépris du peuple à l’adultère éhonté) qui étaient adressées à Marie-Antoinette.

Mais depuis quelques décennies, c’est un autre personnage qui émerge, celui de Marie-Antoinette comme jeune femme moderne, simple, cherchant simplement à être heureuse, qui tentait de se défaire des lourdeurs et des rigidités de la cour de Versailles. Et plus largement, l’image de Marie-Antoinette devient maintenant une sorte d’icône pop, dès que, dans la communication, dans la publicité, on veut faire allusion au XVIIIe siècle, à une idée de luxe ou de raffinement…

Une approche originale et très intéressante !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article