Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

« Rien à voir » au Musée de l’hôpital Sainte-Anne

Cette exposition est la suite de la présentation, plus ou moins chronologique, que l’hôpital Sainte-Anne fait de sa collection d’œuvres réalisées par des malades ou dans le cadre d’ateliers thérapeutiques. La période couverte correspond en gros aux années 1960, et on voit une dizaine d’artistes.

Le propos de l’exposition (ou du oins la présentation qui en est faite en introduction – est que, contrairement à ce que pensaient les psychiatres de l’époque, il ne faut pas imaginer que les œuvres produites disent quelque chose de la pathologie, mais qu’il n’y a « rien à voir », que « la création échappe au symptôme », en un mot qu’il n’y a pas d’interprétation médicale des œuvres.

Ce concept « par défaut » reste un peu difficile à appréhender à travers les œuvres présentées. Je suis prêt à admettre qu’elles ne doivent pas être regardées au filtre de la pathologie, mais – même s’il y a des choses assez réussies – les auteurs ne sont pas assez géniaux pour qu’on puisse saisir le tout de leur démarche artistique à travers quelques œuvres.

Intéressant néanmoins !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article