Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

Greco au Grand palais

Le Grand palais propose une rétrospective consacrée à Domenikos Theotokopoulos, dit le Greco (ou « Greco » tout court, ce qui m’a un peu surpris…). Un très bel ensemble de tableaux, provenant du monde entier, dans une présentation approximativement chronologique de la carrière de ce peintre étonnant, né en Crète vers 1541, passé par l’Italie à Venise et à Rome, avant de s’installer définitivement à Tolède en Espagne.

Sa technique picturale est très particulière, avec une touche très visible, très colorée, mais surtout très vivante et vibrante. Ses portraits sont très beaux, pleins de dignité, donnant à chacun des modèles sa personnalité et sa singularité. Par contraste, pour les tableaux religieux, les compositions sont complexes, pleines de mouvement, ou plus précisément d’instabilité même quand les personnages sont immobiles : le Greco ne recule pas devant les effets de pathos, et certaines compositions pourraient préfigurer les tourbillons du baroque ! Et de façon récurrente, j’ai eu l’impression qu’il ne respecte pas les proportion du corps humain ou même du visage, avec des formes triangulaires, allongées, anguleuses, des visages parfois vraiment saisissants : mais en fait, ce n’est pas de la maladresse, mais bien un effet qui démultiplie l’expressivité des personnages, au point que j’en suis venu à penser aux expressionnistes du début du XXe siècle, qui également proposent des personnages un peu déformés, dans des compositions très dynamiques.

Une exposition absolument superbe !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article