Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

« Cézanne et les maîtres, rêve d’Italie » au musée Marmottan

L’objet de l’exposition du musée Marmottan, c’est de montrer en quoi Cézanne (curieusement, tous les panneaux écrivent « Cezanne », sans accent) a été influencé par la peinture italienne (alors qu’il n’a jamais posé les pieds en Italie) et, accessoirement, d’évoquer l’influence de Cézanne sur les peintres italiens du début du XXe siècle.

La présentation juxtapose donc des tableaux de Cézanne et des tableaux de peintres italiens (ou travaillant en Italie) des XVIe et XVIIe siècles, en mettant en évidence des ressemblances, par exemple de composition ou de travail de la lumière.

Mais j’ai trouvé le propos un peu faible, et trop peu étayé. Certes, on voit bien les ressemblances, mais qu’est-ce que ça prouve ? Il n’est pas toujours sûr que Cézanne ait vu de ses yeux le tableau présenté (même si un certain nombre proviennent du Louvre ou du musée Granet d’Aix-en-Provence, que Cézanne a évidemment beaucoup fréquentés), on ne sait pas (en tout cas l’exposition ne le dit pas) s’il en a parlé… Donc comparaison n’est pas raison : une composition diagonale n’est qu’une composition diagonale, une tête de vieillard reste une tête de vieillard…

Cela dit, ne boudons pas notre plaisir : ces tableaux (ceux des italiens comme ceux de Cézanne) sont superbes, et c’est très agréable de les regarder avec un peu plus d’attention que d’habitude.

Et il faut aussi faire le tour de la collection permanente : je me suis aperçu qu’ils ont changé l’accrochage de la collection permanente, ça permet de voir des œuvres dont on n’avait pas l’habitude !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article