Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

James Tissot au musée d’Orsay

James Tissot (1836-1902), sans être un inconnu, est toujours un peu dans l’ombre par rapport aux impressionnistes (il est exactement de la même génération qu’eux, et il était proche de certains d’entre eux). Pourtant, son parcours est original et intéressant, et le musée d’Orsay est très bien inspiré de lui consacrer cette exposition rétrospective.

Ses premières œuvres sont d’un historicisme influencé par les préraphaélites, mais rapidement, dans les années 1860, il s’oriente vers des portraits mondains et « scènes de genre » de la vie moderne. Et il rencontre un grand succès, son style répondant tout à fait aux attentes de la bourgeoisie et de la bonne société (et d’ailleurs, c’est effectivement très agréable à voir). Après la Commune de 1871, Tissot part s’installer à Londres, où il restera une dizaine d’années, avec le même succès commercial. Il continue à peindre des scènes de la vie moderne, et notamment donne libre cours à son goût pour les ambiances de bateau ou de ports (car il est né à Nantes).

Tissot a une technique excellente, voire parfois éblouissante, pour rendre l’élégance des membres de la bonne société, qu’elle soit parisienne ou londonienne, et ses tableaux restituent avec bonheur la vie urbaine de cette fin de XIXe siècle. Pour autant, même si j’aime beaucoup, même si je trouve ça très joli et très décoratif, à mes yeux il reste surtout un peintre mondain, un peu superficiel, canaille juste ce qu’il faut pour émoustiller le bourgeois, mais sans être un innovateur marquant dans ces années qui ont connu tous les bouleversement de l’impressionnisme et des post-impressionnismes…

Une exposition très jolie et très agréable !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article