Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

« Giorgio de Chirico, la peinture métaphysique » au musée de l’Orangerie

L’exposition du musée de l’Orangerie se focalise sur la première partie du parcours de Giorgio de Chirico (1888-1978), jusqu’en 1918 environ. A Munich à la fin des années 1900, puis à Paris, puis en Italie à partir de 1915 du fait de la guerre, Chirico est en lien étroit avec les artistes de son temps, mais crée sa propre démarche.

Des architectures monumentales avec de grands espaces vides, des perspectives faussées qui produisent un sentiment d’étrangeté. S’y ajoutent des objets incongrus, mais qui ont aussi probablement une signification symbolique. Ainsi, dès le début des années 1910, la « peinture métaphysique » de Chirico apparaît comme une sorte d’ésotérisme, dont on ne comprend guère la signification, mettant en scène des associations d’idées ou d’objets qui préfigurent le surréalisme…

Cette exposition ouvre ainsi de nombreuses interrogations. Mais l’interruption brutale vers 1918, sans aucune indication sur la suite de l’activité de Chirico (si ce n’est qu’après avoir été admiré par André Breton, il sera exclu du groupe surréaliste dès 1924), laisse le visiteur un peu sur sa faim. C’est peut-être un peu dommage d’avoir réduit aussi strictement le champ présenté par l’exposition...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article