Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

« 1870, réinventer la guerre » au service historique de la défense au château de Vincennes

Dans les suites du 150e anniversaire de la guerre de 1870-1871, le service historique de la défense présente une intéressante exposition pour mieux connaître et mieux comprendre le déroulement de la guerre et la sévère défaite de la France.

Alors que cette guerre est maintenant plutôt oubliée, très mal enseignée dans le système scolaire, il y a pourtant beaucoup de choses à en dire : comment l’armée française était largement en infériorité numérique, technique et tactique (avec ses charges de cavalerie) ; elle disposait pourtant d’une arme secrète novatrice (la mitrailleuse, dénommée alors « canon à balles »), mais n’a pas su l’utiliser efficacement du point de vue tactique (elle était placée dans les unités d’artillerie et non d’infanterie ; le siège de Paris, de presque 4 mois, la défense héroïque de Belfort, bien sûr la Commune de Paris… Et alors qu’elle a été quelque peu effacée de nos mémoires par les deux conflits mondiaux du XXe siècle, elle a beaucoup marqué les contemporains dans les années et les décennies qui l’ont suivie (sans même parler du traumatisme de la perte de l’Alsace-Lorraine) : sans être aussi systématiques qu’après la Première guerre mondiale, de nombreux monuments aux morts ont été créés ; et l’exposition montre aussi le support d’une étonnante conférence allemande avec diapositives sur le siège de Paris…

Très intéressant !

(et pour ceux qui ne connaissent pas, le lieu est aussi très intéressant : au château de Vincennes, on visite bien sûr le monument , avec le donjon et la chapelle ; mais dans les bâtiments du XVIIe siècle, le service historique de al défense montre aussi quelques salles avec des insignes et emblèmes, ça ne manque pas d’intérêt)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article