Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades dans les expositions parisiennes

mes visites dans les expositions de Paris (et d'ailleurs)

« Ultime combat » au musée du quai Branly

L’exposition présente un large panorama des arts martiaux d’Asie, en développant un peu la situation en Inde, mais surtout les arts martiaux en Chine et au Japon. Elle a le parti-pris d’articuler ensemble les dimensions historiques, et la place qu’occupent les arts martiaux dans la culture populaire des sociétés asiatiques, et c’est très réussi.

On y voit donc les origines des arts martiaux (et plus largement des techniques de combat), à travers les récits mythologiques de la lutte des dieux contre les démons ; en Chine et au Japon, cette origine est complétée par une histoire mythifiée (samouraïs et rônins du Moyen-Age japonais, lutte entre la dynastie Qing et les moines de Shaolin en Chine…). L’exposition montre aussi comment ces techniques de combat se sont perpétuées après l’arrivée des armes à feu, en intégrant aussi une dimension spirituelle ;

Ces récits sont profondément ancrés dans la culture populaire, et se retrouvent ainsi jusqu’à aujourd’hui sous toutes les formes, et en particulier dans une abondante production cinématographique (et l’on voit d etrès nombreux extraits dans l’exposition). Au-delà de la simple adaptation, ces motifs et ces systèmes de valeurs sont réutilisés, font l’objet d’enrichissements et de transpositions dans les conflits du XXe siècle, et même dans la science-fiction futuriste des dessins animés et mangas japonais.

Une exposition très riche et très intéressante ! (sans oublier les consoles de jeu où l’on peut jouer à Streetfighter dans la dernière salle...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article